Rechercher

Je possède un Stradivarius... est il authentique ?

Comment reconnaître un vrai Stradivarius d’un faux ?


Tous les musiciens, tous les amateurs de musique et les passionnés d’instruments anciens ont rêvé au moins une fois dans leur vie de découvrir au fond du grenier d’une grand-mère ou dans les allées d’une brocante de campagne, un violon, marqué d’une étiquette Stradivarius. Seulement, comme le flacon ne fait pas l’ivresse, l'étiquette ne fait pas forcément le Stradivarius !

Dans cet article, nous vous donnons les clés pour distinguer un vrai Stradivarius.



Reconnaître un véritable Stradivarius grâce à son étiquette ?


Posséder un “Strad” représente souvent le Saint Graal pour les amateurs de violons, musiciens, mais aussi pour les marchands d’art. En 2011, le violon Lady Blunt, Stradivarius véritable, a été adjugé à 15.7 millions de dollars aux enchères. Forcément, ça fait rêver !


Qu’est-ce-qu’un Stradivarius ?

Un petit rappel pour les novices qui nous liraient. Un stradivarius est l’un des violons fabriqué dans l’atelier d’Antonio Stradivari dit « Stradivarius » à Crémone ( né en 1644, mort en 1737).

Il en fabriqua près d’un millier. 700 exemplaires environ ont refait surface avec le temps, dont certains dans un état tout à fait incroyable.

On prête une qualité et une sonorité exceptionnelle à chacun de ces instruments, ce qui explique l’envolée des prix et la quête acharnée de certains.

Naturellement, ce qui vient à l’esprit lorsque l’on déniche un violon ancien est de regarder son étiquette.

Toutefois, de vieux violons portent une étiquette Stradivarius alors qu’ils n’en sont pas ...

En effet, des imitations de l'étiquette originale ont été fabriquées dans toute l'Europe dès le XIXe siècle. L’idée n’était pas semble-t-il de tromper mais elles étaient réalisées en hommage au luthier et parfois même à un violon spécifique. L’étiquette indiquait alors que le violon était fabriqué à la manière de Stradivarius.

Les étiquettes copiées, falsifiées ou à la “manière de” sont dites apocryphes. En voilà des exemples :





Alors, à quoi reconnaît-on un Stradivarius ?

Il existe plusieurs façons de distinguer un véritable stradivarius d’une copie :

La plupart des imitations portent une étiquette estampée dans la langue de leur pays d'origine.

Mener un travail d’enquête et d’analyse approfondie : il convient de bien observer la qualité du travail, l’époque du violon, le type de vernis utilisé, la dendrochronologie (datation) du bois, les dimensions de l’instrument, son historique, ainsi que ses autres marques de fabrication.

Confier l’instrument à un expert. Il s’agit là de la méthode la plus sûre d'authentifier un instrument de musique.

Toutefois, et sans vouloir décourager vos instincts de chasseur de trésor, il demeure très peu probable de découvrir encore un exemplaire du maître Stradivari dans les greniers ...


Et les stradivarius ne sont pas les seuls instruments ayant été contrefaits en très grande quantité. Il en va de même pour les Guarnerius, Amati, Maggini, Vuillaume, Stainer etc.




En revanche, Stradivarius ou non, il peut être difficile d’estimer le prix de son instrument de musique. Si vous souhaitez connaître la valeur de votre violon, nous vous invitons à remplir ce formulaire. Nous vous répondrons sous 48h.

  • Facebook

© 2018 Estimation-violon.fr - Entreprise basée sur Montpellier, Occitanie, France

Mentions légales - RGPD

Créé par Lucie CW, actualisé par JipWeb